Projets                  À propos                Contact

Comet Lab

EN    FR


Une vision large pour  Pékin


Le secteur de la rivière Wenyu



Ni l'urbanisme ni le développement d'une ville peut servir de modèle pour une autre tant ses caractéristiques sont différentes : cultures urbaines, administrations, politiques, histoire, formes, usages, économie, etc.



Projet de recherche porté par : CMYT R&D - FAN Lang



Apprendre du Grand Paris


L’objectif du Grand Paris est double: d’une part, améliorer le développement territorial de la région périphérique du Grand Paris (environ 10000 000 hb.) En liaison avec le centre historique de Paris (Paris intramuros, environ 2700, 000 habitants); d'autre part, mettre en place une nouvelle gouvernance de ce territoire vers une politique collective en coordonnant les décisions et actions des différentes communes, de la région parisienne et des autorités parisiennes.

Tous ces sujets sont bien sûr liés, mais les priorités de tous les groupes concernent:
- La mobilité et les transports innovants
- La relation avec la nature (trame verte et bleue, par exemple, les forêts, les terres agricoles proches des zones bâties)
- Les modèles urbains (formes et densités de construction, espaces publics, etc.)




Diagramme analytique par Angel Badillo / Atelier CMYT - Cristiana Mazzoni - Yannis Tsiomis





Le Temps, une stratégie à long terme



Le projet métropolitain Grand Paris est un processus à long terme qui se divise en trois volets:

a) Un projet actif et permanent. La grande échelle du Grand Paris nécessite des modifications constantes en fonction des scénarios.

b) Une métropolisation raisonnée. Une métropole écologique mais aussi une métropole européenne et mondiale.

(c) Plans élaborés par scénarios actifs successifs. Considération simultanée de la mobilité, du logement, des activités et de la culture. Articulation de l’utilisation des sols et aménagement des espaces publics métropolitains. Articulation de la ville existante avec la nouvelle ville innovante. Combinaison des échelles métropolitaines et des nouvelles centralités.

Une nouvelle approche métropolitaine pour Pékin


Ni l'urbanisme ni le développement d'une ville ne peuvent servir de modèle à une autre, tant ses caractéristiques sont différentes: cultures urbaines, administrations, politiques, histoire, formes, usages, économie, etc. D'autre part, des exemples européens et surtout l'expérience du Grand Paris ont mis en évidence certains thèmes prioritaires pouvant être mis en œuvre à court et moyen terme.

Mobilité et transports, géographie et métropole écologique, ces trois priorités majeures doivent faire l’objet de scénarios élaborés à plusieurs échelles, qui doivent faire l’objet de discussions entre tous les acteurs concernés.






Mobilité et transport


La grande échelle métropolitaine nécessite une nouvelle approche de la mobilité des résidents via des transports en commun innovants et écologiques. Ces transports doivent être conçus comme un réseau (liaisons de tramway, trains régionaux, réseau autoroutier proche du centre, ring de tramway et métros à grande vitesse). Augmenter l'utilisation des voitures vertes.


Géographie


Il faut tenir compte de la géographie, des trames vertes et bleues à proximité ou de la zone métropolitaine pour préserver et protéger les zones naturelles et agricoles non développées, y compris celles de plus petite taille.


La métropole écologique


Mise en place progressivement des systèmes écologiques pour les énergies vertes, le chauffage (performance carbone), la récupération des eaux de pluie et le traitement des déchets ménagers.




Diagrammes analytiques par Angel Badillo / Atelier CMYT - Cristiana Mazzoni - Yannis Tsiomis




Ces priorités doivent être suivies de mesures économiques, de recherches sur la gouvernance collaborative des différentes administrations et entre les secteurs public et privé, sur le logement et l'habitation et bien sûr, sur la question sociale.






Comet Lab © Platforme soutenue par CMYT R&D
Paris, 2020