Projets                  À propos                Contact

Comet Lab

OrigaMiniature


Atelier de miniature en maquette

dans le cadre de l’Exposition « Miniature 2.0 »  au Musée Pera à Istanbul (2021)
 





                                     








Comment peut-on imaginer en trois dimensions la conception hétéroclite de l’espace que les miniaturistes ottomans mettaient en œuvre au XVIème siècle ?

Peut-on mieux comprendre leur « regard » mobile et variant à travers l’origami ?



À la manière d’un miniaturiste contemporain, les participants construiront des villes imaginaires, et ce faisant, essayeront de regarder l’espace à travers les yeux des miniaturistes de la cour ottomane.


À travers cette expérimentation pratique, l’objectif et de mieux saisir la conception maniable de la géométrie élaborée par Omar Khayyam et la vision contradictoire et réflective de la nature qu’élabore le penseur soufi Ibn Arabi.

Les miniatures en origami proposent une rencontre ludique et personnalisée avec l’ornementation et l’architecture ottomane, simplement avec le « goût ottoman du monde ». Elles facilitent la médiation du patrimoine visuel, mais également rendent accessible au public le riche imaginaire et savoir-faire des miniaturiste qui restent très souvent cachés dans les manuscrits fermés et préservé dans les archives. Avec l’objectif d’assurer la continuité de l’expérience muséale après visite et de soutenir l’apprentissage à distance, le développement des OrigaMiniatures en tant que produit à vendre dans les boutiques de musées et centres culturels est en cours.

Ces créations ne sont pas uniquement d’outil de médiation, mais aussi d’outil de recherche scientifique permettant d’explorer la spatialité des miniatures à travers l’un des outils fondamentaux de l’architecte, la maquette. Ces maquettes permettent d’explorer une double articulation entre l’espace virtuel et l’espace physique : de la miniature à la modélisation, et puis, du modèle 3D à la maquette.
Les participants de l’atelier choisissent un fragment de poème soufi et une maquette de relief sur laquelle ils construiront leur ville. Les poèmes deviennent des histoires, et les histoires deviennent des villes. On construit des tours, des galléries, des arcades et des villas par le pliage des papiers sur lesquels sont imprimés des motifs récupérés des miniatures ottomanes pour construire des tours, des galléries, des arcades et des villas. Finalement, les maquettes de chaque participant seront assemblées pour construire une seule ville entière qui abrite des imaginaires divers malgré leurs contradictions.

À travers cet exercice, on cherche à se libérer des tendances optiques qui sont devenues nos réflexes. On essaie de ressaisir un type de
« regard » élaboré par une culture artisanale d’il y a cinq siècles. On découvre ses dimensions tantôt  étrangères, tantôt similaires à notre propre vision du monde contemporain et notre façon de percevoir et de vivre l’espace urbain.


Comet Lab © Platforme soutenue par CMYT R&D
Paris, 2020